RADIO M4A - La crise finale
  Pages de Connexion
  Page d'accueil
  M4A TV
  Ecoutez en Live ici
  Live Forum interactif
  Qui sommes nous
  Infos
  La Bible
  Etudes Bibliques
  => Daniel 2
  => Jacob et Esaü
  => La cremerie universelle
  => La grande foule
  => La crise finale
  => Apocalypse 12
  => Osee1 et 2
  => Le paradoxe des ages
  Sante
  Annonces
  ESPRIT DE PROPHETIE
  Etudes Bibliques (Audio)
  NetWork RADIO
  Livre d'or
  Liste top
  Liste des liens
  Newsletter
  Contact
  L'actualité et la prophétie
  IMAGES PROPHETIQUES
  Le message d'Elie

LA CRISE FINALE

 

 

Nous sommes en train de vivre dans le temps de la fin. Le rapide accomplissement des signes des temps annonce l’imminence de la venue de notre Seigneur. Nous vivons une époque importante et solennelle. L’Esprit de Dieu est en train de se retirer graduellement mais sûrement de la terre. Les jugements et les plaies sont déjà en train de tomber sur ceux qui méprisent la grâce de Dieu. Les calamités sur terre et sur mer, l’instabilité sociale, les menaces de guerre, comme de mauvais présages annoncent la proximité d’évènements de la plus grande gravité.

 

Les agences du mal s’allient et accroissent leurs forces en vue de la grande crise finale. De grands changements sont sur le point de se produirent dans le monde, et les évènements finaux seront rapides.

 

L’état actuel des choses démontre que des temps de trouble sont sur le point de tomber sur nous. Les journaux sont pleins d’allusions se référant à un conflit qui doit éclater sous peu. Les attentats audacieux contre la propriété sont toujours plus fréquents. Les grèves sont devenues un thème commun. Les vols et les homicides se multiplient. Des hommes dominés par des esprits démoniaques quittent la vie aux hommes, aux femmes et aux enfants. Le vice séduit les êtres humains et le mal prévaut sous toutes les formes.

L’ennemi a réussi à pervertir la justice et a remplit les cœurs d’un désir de gains égoïstes. « Et la délivrance s’est retirée, et le salut se tient éloigné ; car la vérité trébuche sur la place publique, et la droiture ne peut approcher. » (Ésaïe 59 :14). Les grandes villes sont pleines d’une multitude d’indigents, presque totalement privés d’aliments, de vêtements et d’abri, tandis que dans ces mêmes villes ont trouve des personnes qui possèdent plus que le cœur ne peut désirer, qui vivent dans le luxe, gaspillant leur argent en maisons richement meublées et en ornements de leur personne, ou ce qui est pire encore, en friandises, liqueurs, tabacs et autres choses qui tendent à détruire les facultés intellectuelles, perturbent l’esprit et dégradent l’âme. Les cris des multitudes mourrant d’inanition montent à Dieu, tandis que quelques hommes amassent des fortunes colossales par toutes sortes d’oppressions et d’extorsions.

 

Une scène de destruction.

 

Alors que j’étais à New York, une nuit on me fit contempler les édifices qui, étage par étage, s’élevaient vers le ciel. Ces immeubles qui étaient la gloire de leurs propriétaires et constructeurs étaient garantis incombustibles. Ils s’élevaient toujours plus haut et les matériaux les plus coûteux entraient dans leur construction. Les propriétaires ne se demandaient pas quelle était la meilleure façon de glorifier Dieu. Le Seigneur était absent de leurs pensées.

 

Je me disais : Oh ! Si les personnes qui utilisent ainsi leurs richesses pouvaient voir leurs agissements comme Dieu les voit ! Ils élèvent des édifices magnifiques, mais le Souverain de l’univers ne voit que folie dans leurs plans et leurs inventions. Ils ne font pas l’effort de glorifier Dieu avec toutes les facultés de leur cœur et de leur esprit. Ils ont oublié que c’est le premier devoir de l’homme.

 

Tandis que ces hautes constructions s’élevaient, leurs propriétaires se réjouissaient avec orgueil, d’avoir suffisamment d’argent pour satisfaire leurs ambitions et exciter l’envie de leurs voisins. Mais une grande partie de l’argent ainsi employé avait été obtenu injustement, par l’exploitation des pauvres. Ils oubliaient qu’au ciel toute transaction commerciale, tout acte injuste et toute affaire frauduleuse sont enregistrés. Le temps viendra où les hommes atteindront dans la fraude et l’insolence une limite que le Seigneur ne leur permettra pas de dépasser ; alors ils apprendront que la patience de Jéhovah à une limite.

La scène suivante qui passa devant moi fut une alarme d’incendie. Les hommes regardaient ces hauts édifices, réputés incombustibles, et ils disaient : « ils sont parfaitement sûrs ». Mais ces édifices furent consumés comme la poix. Les canons à eau ne purent empêcher leur destruction. Les pompiers ne purent faire fonctionner leurs machines.

 

Il m’a été dit que quand le Jour du Seigneur viendrait, si aucun changement ne s’opère dans le cœur de certains hommes orgueilleux et pleins d’ambitions, ils vérifieront que la main autrefois puissante pour sauver, le sera également pour détruire. Aucune force terrestre ne peut retenir la main de Dieu. Il n’y aura aucun matériau capable de préserver un édifice de la ruine quand viendra le temps fixé par Dieu, pour châtier la méconnaissance de ses lois et l’égoïsme des ambitieux.

 

Les causes ne sont pas comprises.

 

Même parmi les éducateurs et les gouverneurs, rares sont ceux qui perçoivent les causes réelles de la situation actuelle de la société. Ceux qui ont entre leurs mains les rênes du pouvoir sont incapables de résoudre le problème de la corruption morale, du paupérisme et du crime qui augmente continuellement. Ils s’efforcent en vain de donner une base plus sûre aux affaires commerciales. Si les hommes voulaient prêter plus d’attention aux enseignements de la Parole de Dieu, ils trouveraient la solution aux problèmes qui les préoccupent.

 

Les Écritures décrivent la condition du monde immédiatement avant la seconde venue de Christ. Voici ce qui est écrit concernant les hommes qui accumulent de grandes richesses par la fraude : « Votre or et votre argent sont rouillés ; et leur rouille s’élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours ! Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur des armées. Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasié vos cœurs au jour du carnage. Vous avec condamné, vous avez tué le juste, qui ne vous a pas résisté » (Jacques 5 :1 à 6).

 

Il y a de nombreux avertissements.

 

Mais qui se préoccupe des avertissements donnés par les signes des temps qui se succèdent avec tant de rapidité ? Quelles impressions font-ils sur les mondains ? Quel changement pouvons-nous voir dans leur attitude ? Leur attitude n’est pas différente de celle des antédiluviens. Absorbés par leurs affaires et leur délectation mondaine, les contemporains de Noé « ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous. » (Matthieu 24 :39). Les avertissements célestes leurs furent présentés, mais ils refusèrent de les écouter. De même aujourd’hui, le monde se précipite vers la ruine éternelle sans prêter aucune attention aux avertissements de Dieu,.

Un esprit belliqueux agite le monde. La prophétie contenue dans le 11e chapitre du livre de Daniel est presque complètement accomplie. Très bientôt, les scènes d’angoisse décrites par le prophète se réaliseront.

 

« Voici, l’Éternel dévaste le pays et le rend désert, il en bouleverse la face et en disperse les habitants…car ils transgressaient les lois, violaient les ordonnances, ils rompaient l’alliance éternelle. C’est pourquoi la malédiction dévore le pays, et ses habitants portent la peine de leurs crimes ; c’est pourquoi les habitants du pays sont consumés… La joie des tambourins a cessé, la gaîté bruyante a pris fin, la joie de la harpe a cessé. » (Ésaïe 24 :1 à .

 

Le jour du Seigneur approche.

 

« Ah! Quel jour! Car le jour de l’Éternel est proche : Il vient comme un ravage du Tout-Puissant…. Les semences ont séché sous les mottes ; les greniers sont vides, les magasins sont en ruines, car il n’y a point de blé. Comme les bêtes gémissent ! Les troupeaux de bœufs sont consternés, parce qu’ils sont sans pâturage ; et même les troupeaux de brebis sont en souffrance ». « La vigne est confuse, le figuier languissant ; le grenadier, le palmier, le pommier, tous les arbres des champs sont flétris… La joie a cessé parmi les fils des hommes! » (Joêl 1 :15 à 18 et 12).

 

« Mes entrailles! Mes entrailles! Je souffre au dedans de mon cœur, le cœur me bat, je ne puis me taire ; car tu entends, mon âme, le son de la trompette, le cri de guerre. On annonce ruine sur ruine, car tout le pays est ravagé. » (Jérémie 4 :19 et 20).

 

« Je regarde la terre, et voici, elle est informe et vide ; les cieux, et leur lumière a disparu. Je regarde les montagnes, et voici, elles sont ébranlées ; et toutes les collines chancellent. Je regarde, et voici, il n’y a point d’homme ; et tous les oiseaux des cieux ont pris la fuite. Je regarde, et voici, le Carmel est un désert ; et toutes ses villes sont détruites, devant l’Éternel, devant son ardente colère. » (Versets 23 à 26).

 

« Malheur ! Car ce jour est grand ; il n’y en a point eu de semblable. C’est un temps d’angoisse pour Jacob ; mais il en sera délivré. » (Jérémie 30 :7).

 

Une présentation des fidèles.

 

Tout le monde n’a pas pris position avec l’ennemi contre Dieu. Tous ne sont pas devenus déloyaux. Il y a un reste qui demeure fidèle à Dieu ; car Jean écrivit : « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (Apocalypse 14 :12). Très bientôt une furieuse bataille contre ceux qui servent Dieu sera déclenchée par ceux qui ne le servent pas. Très bientôt tout ce qui est susceptible d’être ébranlé le sera, de telle façon que seul ce qui est indestructible subsistera.

 

Satan étudie la Bible avec beaucoup de soin. Il sait qu’il lui reste très peu de temps et partout il tente de contrecarrer l’œuvre que le Seigneur est en train de faire sur la terre. Il est impossible de se faire une idée de ce qu’expérimentera le peuple de Dieu qui vivra sur la terre quand la gloire de Dieu se manifestera et que les persécutions passées se renouvelleront. Il marchera à la lumière qui émanera du trône de Dieu. Par le moyen des anges, les communications entre le ciel et la terre seront maintenues en permanence. De son côté Satan, entouré de ses anges, et se faisant passer pour Dieu, fera toutes sortes de miracles afin de séduire, s’il était possible, même les élus. Le peuple de Dieu ne sera pas affermi par la réalisation de miracles, parce que Satan les contrefera. Lors de cette terrible épreuve, le peuple de Dieu trouvera sa force dans le signe mentionné dans Exode 31 :12 à 18. Il lui faudra s’ancrer dans la Parole vivante : « Il est écrit ». C’est le seul fondement sûr. Ceux qui auront violé leur alliance avec l’Éternel seront alors sans Dieu et sans espérance.

 

Le signe de distinction.

 

Ce qui caractérisera d’une manière toute spéciale les adorateurs de Dieu sera leur respect du quatrième commandement, puisque c’est le signe du pouvoir créateur de Dieu et il atteste qu’il a droit à la vénération et à l’hommage des hommes. Les impies se distingueront par leurs efforts pour abattre le monument commémoratif du Créateur et exalter à sa place l’institution romaine. Dans ce conflit, la chrétienté entière sera divisée en deux grandes classes : celle qui gardera les commandements de Dieu et la foi de Jésus, et celle qui adorera la bête et son image et recevra sa marque. Malgré les efforts combinés de l’église et de l’État pour obliger les hommes, «petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves » à prendre la marque de la bête, le peuple de Dieu ne se soumettra pas. Le prophète de Patmos vit « ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu » et chantant le cantique de Moïse et de l’Agneau (Apocalypse 13 :16 ; 15 :2 et 3).

 

Des épreuves terribles attendent le peuple de Dieu. L’esprit de la guerre agite les nations depuis un bout de la terre à l’autre. Mais pendant le temps d’angoisse qui approche, -un temps détresse comme il n’y en a point eu depuis que les nations existent »- le peuple de Dieu demeurera inébranlable. Satan et son armée ne pourront pas le détruire, parce que des anges puissants le protégeront.

 

TESTIMONY TREASURES, E.G.W., Volume 9, pages 11 à 17, 1909.

 

 

 

Aujourd'hui sur RADIO M4A actuellement en ligne sont déjà 28133 visiteurs (82401 hits) Merci de votre visite
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=